La vérité sur les gens qui travaillent sur Internet

17 février 2020 0 Par Haude

Depuis que j’ai commencé à travailler sur mon projet perso, j’ai lu énormement de choses sur les entrepreneurs de l’Internet – les digitals nomades comme on les appelle. Alors c’est drôle parce que le monde semble avoir deux versions de ces gens-là.

Dans un premier temps, qui dit entrepreneurs de l’Internet, dit riche à millions. Ces gens-là ont tout, font tout, et sont ce que vous rêver d’être. Je suis sure que vous les avez déjà vu, ils sont jeunes, ne prennent que la business class, ont un coach de sport privé et un nutristioniste, ne mangent que dans des restaurants les plus fancy et bien entendu, ils sont beaux.

Alors je vous rassure tout de suite – oui ils existent – mais ils ne sont que très peu. Les gens les plus riches sont également les gens les moins connus.

Revenons à nos entrepreuneurs d’internet et au deuxième cliché. Dans ce cas là, le dit personnage gagne juste assez pour vivre, se balade à travers l’Asie du Sud avec un sac à dos, et squate tous les jours la wifi des cafés.

Alors oui, c’est bien moins glorieux, moins de paillettes, mais pour l’entrepreneur qu’il soit extraverti ou non, publiquement connu ou non, amateur de sucre ou non, le but n’est pas juste d’être libre ?

La notion de liberté est pour moi formidable, tout comme le bonheur, chacun lui donne une certaine valeur, mais aussi sa propre définition.

Je vous le demande, qu’est ce qui vous rend libre ? Qu’est ce qui vous rend heureux ? Quel est le but, le pourquoi vous faites tout cela ?

Personnellement je le fais pour 3 raisons, et j’y pense autant qu’il se peut. Avant de prendre une décision j’y pense, et j’essayer d’être le plus aligner possible avec mon but ultime. Pour le moment je le suis sans doute 10% du temps, néanmoins j’y travaille, et il n’y a rien de plus gratifiant. C’est ça aussi être entrepreneur, c’est accomplir des choses qui sont alignées avec le but d’une vie.

Si vous êtes entrepreneur, c’est que vous l’avez choisi. C’est la première étape de l’alignement.

En qui me concerne, j’occupe toujours mon ancien poste, la raison principale est que j’adore ce que je fais, et je ne suis pas encore prête a quitter ces gens-là.

Je suis aussi une entrepreneuse. Je ne me souviens pas du dernier jour de repos que j’ai eu. Mais cela m’importe peu, car je sais que un jour je serai libre. Et ce jour, je remercirai la Haude de 2019 qui a pris la dure décision de rompre avec Netflix, Grey Anatomy, Kaamelott, le sucre, le pain, les biscuits, les patisseries, les journées a ne rien faire, et qui a décidé que pour avancer, il fallait prendre des décisions qui sont pénibles, mais indispensables.

Aujourd’hui je bosse beaucoup de chez moi, en pyjama. Je bois du thé et lit des livres. Pour le moment j’ai vu pire comme décisions pénibles.

Merci H.

Les débuts de mon aventure en solo sur l'Internet