Comment créer une habitude durable

17 avril 2020 0 Par Haude

Aujourd’hui j’ai envie de te parler des habitudes. Mais surtout comment créer une habitude durable. Une habitude qui t’apporte quelque chose dans ta vie de tous les jours. Une habitude qui rendra le chemin vers ton but ultime, plus facile.

Avant que je t’explique mes recherches et ce que j’en pense je vais te raconter une histoire.

Il y a 10 ans,

J’ai passé un été seule, je vivais dans la maison de ma grand mère. Elle n’était pas là, j’avais la maison pour moi toute seule. Du coup je m’étais crée une sorte de petite routine, c’était mes premières courses en solo. Mes premières lessives. Je mangeais mes toasts au beurre dans le salon devant sa vielle vielle télevision. Je n’y avais pas trop repensé avant de l’écrire mais ça me rapelle un superbe souvenir.

Néanmois, je n’avais pas une vie des plus productive. D’une part parce que j’avais 17 ans, et que c’était les vacances d’été. Mais surtout parce que j’ai vécu à cette époque mes pires cycles de sommeil. Je me levais vers 18h et me couchais vers 6h du matin. Avec du recul je ne comprend même pas comment je communiquais avec mes parents.

Quand j’ai du reprendre l’école après cet été là, ça a été un cauchemar.

Le remède

J’avais les meilleurs parents du monde, ils avaient accepté que je change d’école et que j’aille vivre en appartement, toute seule, à une heure de chez eux.

Par contre je me suis vite rendu compte que mes petites folies de l’été n’étaient pas les meilleures. J’ai mis des mois à retrouver un cycle de sommeil. Ma mère m’a appellé pendant presque 1 an et demi pour me réveiller le matin. 1 an et demi, tous les jours. La honte.

Les bonnes et les mauvaises habitudes.

Ce que j’avais envie que tu comprennes ici, c’est qui y a des bonnes, et des mauvaises habitudes. L’habitude que j’ai pris de me coucher tard et de me lever tard, m’a pourri la vie pendant 1 an et demi. Les habitudes durables que je met en place aujourd’hui, 10 ans plus tard, seront des bonnes habitudes. Pas que, je te rassure, je mange aussi du nutella à la cuillère avant de dormir si jamais j’en achète.

Comment créer des habitudes durables

Le titre est important aussi. Une habitude. Pas deux, pas sept, pas des. Une habitude. C’est très important de comprendre que pour créer DES habitudes qui sont durables, ils faut le faire par étapes. Et dans dans ce cas ci, il faut le faire habitude par habitude. Si tu essayes de complètement boulverser tes habitudes en même temps, alors ça ne marchera pas. Tu n’auras pas la volonté, la motivation, la concentration nécessaire pour y arriver.

Un autre point extrêmement important, une habitude ne se créer pas en une semaine. Il faut environ 60 jours pour créer une habitude durable, soit environ 2 mois.

Mais pour créer une habitude durable en deux mois, il faut en créer une seule.

Voilà les deux règles fondamentales. Ça te parait simple ? Alors je te met au défi d’essayer ! Et je te souhaite d’avoir du succès bien entendu.

Alors ça c’était le secret numéro 1 pour créer des habitudes durables. Passons à la suite.

Secret numéro 2 pour des habitudes durables

J’ai appris cette technique dans le livre « Power of Habits » de Charles Duhigg. J’ai été fasciné par cette technique pendant plusieurs semaines. J’essayais de comprendre, pour toutes mes habitudes déjà en place, comment j’en étais arrivé là.

Le concept est pourtant simple, pour avoir une habitude en place, il faut qu’elle soit déclenchée par un signal et suivi d’une récompense. Plutôt simple, non?

Alors maintenant la pratique, comment faire pour vraiment mettre en place une habitude durable ?

  • 60 jours pour créer une habitude
  • 1 habitude à la fois
  • un signal déclenche l’habitude
  • l’habitude est suivi par une récompense

Mon histoire

Je suis encore en train de travailler sur une façon de mettre mes mots sur mes émotions, alors je pense que le plus simple est de vous raconter une de mes créations d’habitude.

Si vous me connaissez un peu, vous savez que j’aime une chose plus que tout au monde. J’aime manger. J’aime le fromage, les pizzas, la charcuterie, le chocolat, la patisserie.

Cela m’as value en 2018 de prendre 15 kilos. Le stress d’une ouverture magasin, nous vivions à l’époque dans un studio (une pièce je devrais dire) insalubre. Nous étions à 15 minutes du centre ville de Oxford, donc je peux vous dire que nous prenions souvent ce train pour aller manger.

Bref 15 kilos plus tard, je me regarde dans le miroir et voit quelqu’un qui n’est pas moi.

Je décide donc de reprendre le sport. Et biensûr comme tout le monde, j’ai repris le sport après les bonnes résolutions du 1er Janvier. J’ai ensuite repris le sport en Fevrier quand la période de la galette des rois était fini. J’ai ensuite repris le sport après que les parents de Léo soit venu une semaine. Ensuite j’ai repris le sport en Avril après mes vacances en France a manger du pain beurre avant/pendant/aprés repas. Et ensuite, on a commencer à préparer notre déménagement en Thaïlande.

Finalement j’ai réussi à perdre 4 kilos avant de partir en Thaïlande. Je les ai récupéré la première semaine.

J’ai essayé pas mal de choses : manger moins, manger plus, manger que du riz blanc, des haricots vert, et du poulet blanc. Mais rien ne marchais sur moi. Et je me suis rendu compte que ce n’était pas la nourriture, que dans tous les cas j’aimais trop la nourriture pour me priver. Si je me privais, je mangeais encore plus le repas suivant. Et je me sentais coupable.

Alors j’ai décidé de changer d’hygiène de vie, de manger mieux et de reprendre la pratique du sport intensive.

Manger mieux, ça a été facile, mais je me faisais quand même des petites plaisirs de temps en temps. Le sport c’est une autre chose.

J’ai alors décidé de mettre une habitude durable en place, le sport devait être une partie prenante de ma vie. De part le fait que je travaille dans le sport depuis 7 ans également.

Ma technique

Comme je te l’ai expliqué dans cet article. Aprés mon café, je fais une séance de sport, parfois une heure avec des poids, parfois 20 minutes de HIIT, parfois des exercices au poids du corps, mais je fais du sport. Et cela implique que je pouvais me faire des petits plaisirs, sans me sentir coupable.

Bien entendu ça à changer ma vie, au delà de faire de moi une personne bien dans sa peau et m’autoriser à manger ce que je voulais. J’ai également perdu 12 kilos.

Mon signal, est mon café. Dés que je le bois, mon cerveau sait que je vais faire du sport, que je sois motivée ou non. La récompense au début était de ne plus me sentir coupable, et de pouvoir manger ce que je voulais. Aujourd’hui c’est juste d’être bien dans ma tête.

Alors voilà, c’était une histoire un peu longue mais je veux que je te réalise aussi que les bonnes habitudes peuvent être utilisés dans la vie pro, comment dans la vie perso.