Comment j’ai découvert ma passion

20 avril 2020 0 Par Haude

Pendant 1 an j’ai essayé de me trouver une passion. Quelque chose qui me donnerai envie de me lever le matin, de travailler pendant des heures. Un sujet qui me passionerai tellement qu’il faudrait que j’en parle tout le temps, et avec tout le monde.

Pourquoi ai-je cherché une passion ? Sans doute pour me changer de ma routine, pour découvrir une nouvelle émotion peut être. Il n’y avait pas de vrai raison, j’étais juste à la recherche de quelque chose de différent.

Différent

Je ne sais pas pourquoi. Pourquoi je cherchais a faire quelque chose de différent. Je cherchais à apprendre une compétence différente. Je cherchais à resentir une émotion différente. J’ai lu plusieurs livres sur ces sujets différents. Et puis j’ai arrêté. Pendant plusieurs semaines. J’ai arrêté d’acheter des livres et j’ai essayé de comprendre ce que je voulais vraiment. Ce que j’aimais déjà, ce par quoi j’étais déjà passionée.

Et c’est là que ça m’a frappé. Mon travail, ce que je fais tous les jours, ce pourquoi je me lève tous les matins. C’était ça ma passion. Ça me donnait de la volonté.

La logique et le coaching

Qu’est ce que je fais dans la vie ? Pour résumer, je gére des stocks et je coach des gens. La partie gestion de stock réprésente bien mon côté logique, mathématiques. J’adore faire des analyses, chercher des informations dans des Excel de 14,000 lignes.

L’autre partie de mon job est de coacher des gens, sur le côté humain, et le côté business. Skills et Behaviours. Savoir faire et savoir être.

La partie de logique, j’aime la faire seule. J’aime ces moments de solitudes où je peux, d’une certaine manière m’évader. Pour la partie coaching, bien entendu il faut être au moins deux.

J’ai longtemps pensé que j’étais OK pour coacher des gens. J’étais à l’aise mais peut être pas une experte. Quand j’ai commencé a travailler en Thaïlande, j’ai du faire un sum-up de mon parcous, expliquer ce que j’avais fait, les gens que j’avais développé …

C’est à ce moment là que je me suis rendu compte que j’étais plus que OK. En 4 ans, j’avais développé des gens à des niveaux parfois plus haut que le mien. Je les avais formé, développé et ils avaient eu du succés. Je crois que pendant des années cela restera ma plus grande fierté.

L’organisation

J’ai cherché pendant cette dernière année, pourquoi j’avais eu du succès en tant que coach. Quel était mon super pouvoir. Et j’ai compris que ma partie logique et mathématique était en fin de compte plus présente que prévue. Comme je te l’explique ici, je suis organisée.

Un monstre d’organisation.

J’ai une vision claire de ce que je veux faire et les étapes pour y arriver. Bien entendu cela ne met pas venu comme ça. J’ai bossé dur pour y arriver. Je me suis formé, j’ai formé des dizaines de gens et c’est ça qui m’as finalement le plus appris.

Ma passion

Aujourd’hui mon but et ma passion ne font qu’un. J’ai décidé de faire ce par quoi je suis passionée : aider les gens, et ce que pour quoi j’ai du succès : aider les gens à se developper personnellement et professionnellement en d’autre terme, aider les gens trouver leur talent.

Mon conseil pour finir cet article : avant de perdre du temps à vous chercher une passion comme je l’ai fait. Analysez votre situation, votre travail, votre vie de tous les jours. N’êtes vous déjà pas passionés et doués pour quelque chose ?

Aujourd'hui mon but et ma passion ne font qu'un. J'ai décidé de faire ce par quoi je suis passionée : aider les gens à trouver leur talent
Un de mes nombreux talent ; la lecture

Rien à voir, mais en ce moment je suis cette chouette nana, elle s’appelle Devi et elle me fait bien marrer.